100% Médecins Laseristes - Devis gratuit - tel : 01 53 10 10 01 - Consultez les Avis de nos patients



Epilation au laser définitive


L’épilation par laser fait partie des techniques d’épilation dite “définitive”. Parmi elles, on retrouve - outre le laser - l’épilation électrique ou la lumière pulsée (même si pour la lumière pulsée appelée également Lampe Flash ou IPL on parle plus volontiers de dépilation longue durée).

  • Quelles sont les différences notables entre ces techniques ?
  • Ont-elles toutes les mêmes indications et les mêmes résultats ?
  • Le terme d’épilation au laser est sur toutes les bouches mais comment s’y retrouver lorsqu’on recherche un traitement efficace et sécurisé, adapté à nos attentes ?
  • Nous tentons ici de vous donner quelques pistes et de répondre aux questions fréquentes sur le principe de l’épilation définitive afin de vous aider dans votre choix.

  • Qu’est ce que l’épilation laser définitive ?
  • L’épilation laser est une technique visant à détruire les poils de façon définitive. Le laser est un faisceau de lumière de même longueur d’onde. Cette longueur d’onde est absorbée par la mélanine concentrée dans le follicule pileux, ce qui provoque son échauffement et sa destruction (c’est ce qu’on appelle la “photo-thermolyse sélective”). On l’aura compris, le laser agit sur les poils chargés en mélanine donc foncés, et notamment sur les poils en phase de croissance. A chaque séance on détruit environ 15 à 20% des poils, et il faut attendre un nouveau cycle (entre 4 et 6 semaines selon la zone traitée) avant la séance suivante. Il faudra en moyenne 5 à 7 séances d’épilation chez une femme, et 7 à 10 séances d’épilation chez un homme pour éliminer la quasi totalité des poils.
    L’épilation au laser permet de traiter tout type de peau, il existe désormais différents lasers adaptés aux nombreux phototypes.

    Les peaux très mates et foncées étant plus sensibles puisque la mélanine de leur peau peut elle aussi absorber le rayon laser, il est important de se faire conseiller par un spécialiste habilité et ayant à sa disposition un choix de lasers suffisant afin de vous proposer le plus sécuritaire.
    Les lasers de “classe IV médicale” sont les seuls à pouvoir garantir un traitement sûr aux résultats permanents de l’épilation. Ce sont des outils médicaux dont l’usage est réservé aux médecins qualifiés ou sous contrôle effectif du médecin. Il est donc important de s’adresser à un centre laser de confiance où les praticiens sont diplômés et vous garantissent un suivi médical.

  • Quel sera le coût de votre épilation laser ?
  • Les tarifs d’une épilation laser sont très variables d’un centre à l’autre. De nombreux critères entrent en compte et expliquent ces différences parfois très marquées. Comme précédemment évoqué, la qualification et la formation du praticien, la qualité du matériel et de l’environnement médical sont des critères primordiaux.
    Le tarif exact d’une séance s’évalue en fonction des zones souhaitées et après examen de votre pilosité par un médecin qualifié. Le nombre de séances, qui entre en compte dans le coût global de votre épilation, ne peut être défini de façon exacte. Avant le traitement le médecin ne peut vous donner qu’une approximation. Vous garantir des résultats et un nombre de séances précis serait contraire à la déontologie.

    Le premier facteur qui influe sur le tarif concerne le praticien : serez-vous reçu par un médecin ?
    Il est important de se faire préciser lors de la prise de rendez-vous si le médecin qui vous recevra sera aussi votre praticien pendant tout le traitement. En effet, très souvent, les soins sont délégués (ce qui est désormais autorisé sous réserve de la présence effective du médecin durant tout le traitement).
    Nous ne parlerons pas ici des instituts où aucune présence médicale effective n’existe.

    Au Centre Laser Sorbonne depuis 2003 nous avons fait un choix différent. Nous considérons, pour des raisons d’efficacité et de sécurité, qu’aucun traitement laser ne doit être délégué. Le médecin qui vous reçoit lors du devis sera, si vous décidez de débuter le traitement, celui qui pratiquera les soins et assurera le suivi médical.

  • Et les autres techniques d’épilation ?
  • -  L’épilation électrique (ou thermolyse) consiste à détruire chaque poil au moyen d’une aiguille diffusant un courant électrique. Cette technique détruit les follicules pileux un à un, les séances sont donc plus longues qu’avec le laser et, malgré l’apparition de crèmes anesthésiantes, elle reste douloureuse. Comme l’épilation au laser elle est pratiquée par des médecins, notamment en cabinet.

    -  L’épilation à la lumière pulsée émet des “flashs” de lumière spécialement filtrée pour être absorbée par la mélanine. Le caractère définitif ne s’applique pas à cette méthode, les lumières pulsées n’étant pas des lasers, on parlera plus de dépilation longue durée. A la différence des lasers ce sont ici des matériels très peu coûteux à l’achat donc très peu sécurisés. Les dangers que représentent ces appareils sont réels lorsqu’ils sont utilisés en dehors de tout contexte médical.
    Certaines lampes flash n’ont même pas obtenu la certification “CE Médical” et sont pourtant en vente. Il faut rappeler, qu’au regard de la réglementation française, l’usage de ces dispositifs est interdit aux “personnels n’ayant pas de compétence médicale ou n’exerçant pas sous la responsabilité effective d’un médecin” (voir DGCCRF BOC n°13 du 23 septembre 2001).

  • Quelle méthode d’épilation choisir ?
  • Nous laisserons de coté l’épilation à la lumière pulsée pour nous concentrer sur les techniques médicales les plus efficaces.
    Face à la démocratisation de l’épilation laser, l’épilation électrique (ou thermolyse) est désormais considérée comme un “complément” au laser. En effet elle permet de traiter les poils trop clairs (blonds ou blancs), ou résistants en fin de protocole laser. C’est aussi une bonne indication sur certaines zones du visage (chez les femmes) pour limiter les risques de “repousse paradoxale”.
    Le laser avec un balayage agissant sur plusieurs follicules en un tir permet de traiter de grandes surfaces comme les jambes par exemple.
    Aujourd’hui l’épilation laser est la plus répandue et la plus plébiscitée car elle est rapide, sécurisée et assure des résultats probants si elle est pratiquée dans de bonnes conditions.

    Quelle que soit la méthode, le diagnostic médical est primordial. Avant de débuter un traitement il faudra veiller à bien choisir un centre, disposant d’une plateforme laser complète afin que le médecin dispose du matériel le plus indiqué tout au long de votre traitement. Ce sont ces critères de sélection (la variété et la puissance du matériel) qui influent aussi sur le tarif de votre épilation.
    Ne négligez pas qu’il s’agit bien d’un acte médical, qui s’est beaucoup développé ces dernières années mais qui comporte toujours des risques comme toute utilisation d’une nouvelle technologie.

  • Quels sont les types de laser épilatoire utilisés ?
  • - Sur les peaux claires les lasers Alexandrite (755 nm) sont les systèmes les plus performants. Ils agissent en profondeur et le diamètre du faisceau peut aller jusqu’à 18mm. Ces lasers sont équipés d’un système de refroidissement par gaz ou air froid ayant un effet anesthésiant sur la zone à traiter afin de limiter la sensation de douleur. Le traitement est donc confortable pour le patient et une crème anesthésiante peut être appliquée sur les zones sensibles. Ces lasers sont parmi les plus efficaces dans la prise en charge d’une pilosité foncée sur peau claire. Les phototypes élevés (peaux très mates et noires) sont contre-indiqués avec ce type de lasers (risques de brûlure ou de dépigmentation).

    - Le laser Nd:YAG (1064 nm) fonctionne sur le même principe que l’Alexandrite mais avec une longueur d’onde plus élevée donc plus pénétrante, permettant ainsi d’épiler des phototypes foncés. En effet les peaux mates étant chargées en mélanine, s’exposent à des risques de brûlure ou de dépigmentation (tâches blanches) avec les lasers évoqués précédemment.
    Le Nd:YAG est adapté à tout type de peau même très foncée et est le seul à pouvoir traiter ces phototypes élevés sans risque de complication. Il peut nécessiter en contrepartie quelques séances supplémentaires par rapport à l’Alexandrite.

    - Les lasers à diode sont des lasers de longueur d’onde “intermédiaire” entre celle de l’Alexandrite et du Nd:YAG dont le faisceau laser est produit par un composant électronique puissant qu’on appelle diode. Il en existe de différentes longueurs d’onde dont certaines sont adaptées à l’épilation. Ce sont des matériels peu encombrants, souvent utilisés en cabinet pour des traitements ponctuels. Cependant ils sont généralement très douloureux ce qui joue en leur défaveur.

    - On trouve aussi des lasers Q Switched dont la particularité est un tir très court qui vise à affaiblir le poil. Les poils sont affinés et décolorés mais ne tomberont pas. Cette méthode est utilisée pour de petites zones comme la lèvre supérieure.

    - Enfin de nouveaux lasers viennent d’apparaître sur la base d’une technologie "Multiplexée" c’est-à-dire associant dans un même tir les deux longueurs d’onde : Alexandrite et YAG. Cette inovation est particulièrement intéressante sur les fins de traitement lorsque le poil est très affiné.

    Voir également l’article du Centre Laser Sorbonne sur l’épilation définitive pour les peaux foncées.

    Vous avez trouvé cette page intéressante ? Vous souhaitez partager l'information avec vos amis ?
    Faites connaître le Centre Laser Sorbonne sur les réseaux sociaux !


    En bref

    Prendre un Rendez-Vous

    Centre Laser Sorbonne
    218, rue Saint-Jacques
    75005 Paris

    Tél. : 01 53 10 10 01
    Fax : 01 53 10 86 02
    contact@centrelasersorbonne.com

    Situé sur la rive gauche, le centre est très facile d'accès via RER B.

    Facebook